Mes écrits...

Extrait des ouvrages publiés..., pour le plaisir de découvrir...

                           Elle

 

Sortant de la dualité,

la voilà éveillée,

prête à se réaliser.

Elle déambule,

telle une libellule.

Légère mais aussi guerrière,

c’est sa détermination

qui l’éloigne de l’illusion.

En pleine conscience,

elle avance et s’élance.

Sa féminité est exacerbée.

Elle a enfin trouvé la clé

de sa féminité sacrée.

Sa sensualité libérée,

elle savoure avec amour

ce qui en elle dormait jour après jour.

Libre d’être,

de ne plus paraître,

elle déploie sans façon,

son être avec passion.

Face à son authenticité,

elle peut s’exalter

afin de diviniser

ce qui lui a été donné.

Femme entière,

Elle s’unifie enfin pleinement à l’univers.

Elle peut en être fière !

 

Recueil: UN PAS A LA FOIS (Publié en novembre 2015).

               Coups & blessures

 

Quant on s’est rencontré,

on n’arrêtait pas de rigoler.

On passait notre temps à s’aimer,

aux yeux du monde entier.

 

Les journées défilaient,

on s’enflammait.

 

Tu me regardais tendrement,

nous prenions le temps

d’être amants, passionnément.

 

Mon cœur au galop,

ne s’attendait pas aux coups de marteau,

car pour moi, tu étais le plus beau.

 

Puis la violence a pris naissance,

notre couple perdait la cadence,

de cette si jolie danse.

 

L’obscurité devenue ton alliée,

je ne pouvais plus te parler

sans être insultée et humiliée.

 

Tes débordements accompagnés de hurlements,

me donnaient envie de m’enfuir en courant.

 

Tu arrivais toujours à me retenir,

en m’adressant un beau sourire.

 

Je ne retenais plus mes larmes,

face à toi, je n’avais plus d’armes.

 

Les douleurs m’atteignaient en plein cœur,

je vivais loin du bonheur,

celui-là même que l’on s’était promis,

car j’étais envahi par le déni.

 

Tous ces coups de poings,

auxquels je ne comprenais rien,

laissaient ton emprunte,

menaçante, pesante et sanglante.

 

Les hématomes faisaient de moi un fantôme,

je ne rêvais plus de notre royaume.

 

Abandonnée par mon corps,

je voyais venir la mort.

 

Etait-ce là mon sort ?

Non, j’avais tort !

 

Car tu n’avais aucun respect,

pour la femme que j’étais.

Maintenant le mal est fait !

 

 Recueil :AU-DELA DE MOI! (Publié en mai 2015).

Mon déménagement

 

 

C’est une période de changement qui se dresse, mon déménagement s’organise, après une semaine chargée en émotions, je dois continuer de préparer les enfants d’Aurélie à mon départ.

Je les aime tellement, j’aimerai que mon départ se passe en douceur et surtout sans pleure.

Pour ne pas les perturber, j’emporte mes affaires petit à petit et commence à dormir dans l’appartement les nuits où Aurélie ne travaille pas.

C’est un vrai plaisir pour moi que de réaliser que je suis chez moi, un petit nid que j’aménage sereinement avec enthousiasme et fierté.

Il est plaisant de me retrouver devant cette porte à chaque fois que je décide de passer du temps dans mon appartement.

Cette émotion si intense que d’utiliser mon trousseau de clés, mes clés pour entrer et savourer le fait d’y être enfin arrivée.

Je suis autonome, responsable et contre toutes attentes, les souhaits de ma grand-mère ne seront exaucés ni aujourd’hui, ni demain, je poursuis mon chemin en faisant confiance à mon destin...

 

Roman: MON COMBAT (Publié en Avril 2015)

Crédit photo: @Claire ZOMBAS

Moi

 

 

Parce que la vie est un cadeau précieux,

Parce que l’amour est le maître mot,

J’avance en douceur vers la paix,

Mon moi intérieur se réveille et mon être

tout entier  parle avec le temps,

le temps présent,

le temps à venir, sans faux semblant.

Forgée par mon passé,

Je suis arrivée à accepter celle que je suis,

Pleinement en toute liberté.

Fière de mes racines, ma peau couleur

sapotille scintille sous le soleil de mon île.

Nourrie, grandi, la vie me sourit.

Je brandis avec pugnacité le glaive de

la liberté pour faire valoir l’égalité.

Me voilà pure et dure clamant haut et fort

Que ma vie, ma féminité, mes envies,

Prendront place dans cette atmosphère,

personne pour me faire taire !!!

 

Recueil: SOUFFLE DE VIE (Publié en juin 2014)

Crédit photo: @Claie AVENTUR

L’instinct de survie

 

Me voilà en phase.

J’ai treize ans, je fais mes plans.

Face à moi-même, face à la vie, face à mon avenir, face à ce que la vie peut m’offrir.

Je n’ai pas décidé de donner raison à mon bourreau, à ma grand-mère.

Je n’ai pas confiance en moi, mais je fais confiance à la vie.

Je suis collégienne, j’ai des amis, j’ai une vie hors de cette demeure, une vie pleine d’amour, d’amitiés et de bontés.

Au collège je fais de belles rencontres, et pour ne pas attirer l’attention quand à ma situation, je me suis ornée d’un joli masque.

Je suis pleine de vie, pleine de rires.

J’ai des objectifs et je dois m’y tenir.

J’aime danser, chanter, m’amuser.

La musique m’accompagne dans tous mes tourments, elle est présente en moi à tous moments, elle est ma symphonie.

La plupart de mes amis ne connaissent pas mon histoire, ce serait un cauchemar...

 

Roman: L'INFANTICIDE RATE (Publié en décembre 2013)

Crédit photo: @Claire ZOMBAS

Ma forteresse

 

Moi qui croyait, moi qui voulait.

Une forteresse je construisais, une forteresse je bâtissais.

À la manière d’une armée, je mettais tout sur pieds.

Par amour tout autour, je ne voulais emprunter aucun détour.

Ma forteresse je bâtissais sans paresse.

Ma forteresse j’organisais car je t’aimais.

Moi qui ne voyait à l’horizon que ma passion, je m’enfermais dans une totale dérision.

J’ai côtoyé alors la perdition de mille et une façons.

Une évasion, une explosion, dans l’illusion.

Une éruption tel un volcan me figeait violemment.

Ma forteresse était devenue le dôme en détresse d’une vie pleine de sécheresse.

Moi qui patientais désespérément, moi qui te désirais tant.

Je n’y voyais aucun inconvénient, je laissais faire le temps.

J’ai trébuché, je me suis effondrée puis je me suis relevée.

Comme parure, j’ai choisi la volonté, ainsi ornée, je me suis mise à avance.

Avec sagesse, j’ai contemplé ma forteresse, j’ai ressenti beaucoup de tristesse.

J’ai alors abandonné à l’intérieur toutes mes faiblesses de justesse.

Je l’ai refermé, emmuré de tous les côtés et j’ai enfin jeté la clef.

Je me sens libérée de cet amour inachevé, que j’étais seul à attiser.

 

Recueil: JOURNAL D'UNE MERE (Publié en juin 2013)

Crédit phot: @Claie AVENTUR

HARMONISATION & EVEIL DES SENS

© 2015 par Claie AVENTUR

Tél :07 54 28 40 97